printemps
mardi 15 03 16
_ 20H30 - 23H30
_ TARIF : 19/21/23€
_ STYLES : Musique

Concert proposé par LE PÉRISCOPE

■ GIÉDRÉ

GiedRé est un OCNI. Comprenez « Objet Chantant Non Identifié ». Affectant des tenues au kitsch intelligemment stylisé et au savant mauvais gout, cette lituanienne arrivée en France à l’âge de sept ans plante un hachoir de fraicheur dans notre paysage musical. GiedRé aborde les vrais sujets (la mort, la souffrance, la solitude, la maladie, l’abandon, le deuil...) avec une délicatesse rigolarde, une potacherie de dentellière et un refus de tout compromis. Mais ne vous y trompez pas : ici, rien de vulgaire, rien de complaisant. Dans ses textes, GiedRé appelle un chat un chat et ne nous épargne rien… surtout le pire !

Baladine nomade, elle a, au gré de 3 précédents ses albums parcouru les routes de France et les salles pour faire rire et glacer. Car elle est drôle, GiedRé : à se déboiter la mâchoire !

Dira-t-on que Lalala, son dernier album est celui de la maturité ? Cette formule consacrée ne signifie pas grand-chose, surtout si on l’applique à cette douce asperge balte aux allures de schtroumpfette, qui vient de fêter ses trente ans. Tout rigolarde qu’elle soit, GiedRé pointe la souffrance des petits, des sans-grades. Mais sans jamais verser dans l’indignation consensuelle. Au sens premier du terme : GiedRé compatit.

Nul risque, donc, que GiedRé soit rattrapée par le maelstrom de la variété. Ses disques sont autoproduits, elle en a le final-cut, tout comme ses clips ou ses livrets d’albums, qu’elle mitonne avec une précision d’artificier. Les concessions ? Connaît pas.

Après un an d’absence, GiedRé va reprendre le chemin des routes de France, pour ce qu’elle appelle ses « tournantes ».

Aux abris : voici l’OCNI à La Belle Électrique le 15 mars prochain ! 

   

■ CELESTIN

C'est 50 % du duo humorythmique "Fills Monkey" qui s'offre une récréation musicale en posant les baguettes et en renouant avec ses deux premiers instruments à cordes: La guitare et la voix. Céléstin raconte des histoires d'une plume malicieuse qui virevolte entre ironie, lucidité, candeur et poésie, dans la langue de Jacques Brel et Georges Brassens…